logo ascap

Association sportive et culturelle

Fil d'ariane


L'ASCAP Escrime est labelisée
Ecole Française d'Escrime.





Escrime - Coupe du monde Seniors à Saint-Maur (FRA)vendredi 25 janvier 2019 - dimanche 27 janvier 2019- Résultats
- Ascap
- Escrime

Description 

Escrime :

Coupe du Monde de fleuret seniors dames.

Eva Lacheray (Ascap) veut confirmer à Saint-Maur.

De vendredi à dimanche.
L’Ascapienne est au cœur d’un marathon. Elle va disputer sa 4e Coupe du Monde de suite en ce mois de janvier !
Après Udine (7e en juniors), Katowice (22e en individuel et 1re par équipe en seniors), Zagreb (5e en individuel et 2e par équipes en juniors), ce n’est pas la moins belle des épreuves qui se profile ce week-end : place à la Coupe du Monde seniors à Saint-Maur.

« Ça va être très motivant devant notre public » assure Eva Lacheray (18 ans) qui a une mission : « Ne pas descendre du bus » dans lequel elle est montée à Katowice, pour reprendre une expression utilisée ce week-end-là, après avoir fait partie du quatuor de l’équipe de France A qui avait décroché l’or.
En rappelant qu’actuellement Astrid Guyart, le 4e élément n’est pas opérationnel. « J’aimerais vraiment faire partie de l’équipe dimanche.
La règle du jeu est simple :
Thibus, Blaze et Ranvier sont sûres d’être prises ; il faut être la meilleure Française de l’individuelle en dehors de ces trois filles ». Avec une équation tout aussi simple. Si Eva passe les poules ce vendredi, puis les 32es de finale (à partir de samedi), en 16es, elle tombe de toute façon sur une des 16 meilleures fleurettistes du monde.
C’est un nouveau très difficile cap à franchir sur la route semée d’embûches et de joies qui mène aux Jeux Olympiques de 2020.


Résultat Coupe du Monde : Lacheray s’est arrêtée en 32e.
Eva Lacheray a passé le cap des poules lors de la Coupe du Monde de fleuret seniors dames vendredi à Saint-Maur (4 victoires 3x5-0 et 1x5-1 / 2 défaites 3-5 et 0-5 contre une Russe).
En 64e de finale, elle a éliminé la Hongroise Posgay 15-7, mais en 32e de finale, elle a subi la loi de la Coréenne Hong 15-12.

Du coup, et vu la belle prestation d’ensemble des autres Françaises (Catarzi, Jubenot, Blaze, Ranvier et Butruille + Thibus d’office qualifiée pour les 16es et qui a fini en bronze), la jeune Montbéliardaise n’est pas alignée pour la compétition par équipes ce dimanche. Chloé Jubenot aura ce privilège.

À noter que Joséphine Fourniguet, la jeune Belfortaine licenciée à Lyon, a passé le cap des poules avant de chuter contre l’Américaine Blow en 64e de finale.


 
 
  
se_module_calendrier_222 - style=background_poster - background=
<<   201808<20197 août 2019 >20199   >>202008
lun mar mer jeu ven sam dim
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
222201908