logo ascap

Association sportive et culturelle

Fil d'ariane


L'ASCAP Escrime est labelisée
Ecole Française d'Escrime.





Escrime - Championnats de France seniors de Fleuretdimanche 26 mai 2019- Résultats
- Ascap
- Escrime

Description 

Escrime :

Championnats de France seniors de Fleuret.

Eva Lacheray évite de se poser des questions.
La fleurettiste de l’Ascap attaque dimanche la dernière compétition de la saison. Le but sera de rivaliser avec les meilleures seniors de l’équipe de France.
Elle en a les moyens. Cela pourrait permettre de gommer en partie les déceptions de la saison écoulée.

Dimanche à Nantes.
Eva Lacheray avait décidé de mettre ses études de côté durant un an, histoire de se consacrer à 100 % au fleuret. Même si ce n’est dit qu’à demi-mot, il y avait là, à 19 ans, l’espoir de marquer les esprits en vue des JO-2020. Mais au moment du bilan, réaliste et cohérente voire sévère avec elle-même, l’escrimeuse montbéliardaise s’exprime ainsi, calmement : « Il n’y a pas eu de pics vers le haut, ni vers le bas. J’ai stagné dans le moyen … Ah si, c’est vrai, il y a quand même eu le podium en Coupe du Monde juniors, ou cette victoire par équipe en Coupe du Monde seniors », lance-t-elle modestement. En fait, ce sont les résultats à l’Euro et au Mondial juniors qui plombent le bilan : « Je fais 13e et … 10e je crois. En tous les cas moins bien que l’année dernière (5e à l’Euro, 3e au Mondial) ». C’est là qu’il fallait faire fort, elle le sait.
Mais est-ce qu’Eva n’a pas trop pensé à Tokyo 2020 au moment où elle disputait ses échéances 2018-2019 ? « Non, je ne regardais pas si loin ».
Jean-Louis Petitot, son maître d’arme, la personne avec qui elle respire escrime, est à côté. Il laisse dire. Il pense. Il la regarde. Pas besoin de se parler pour se comprendre. « Eva est techniquement l’une des meilleures du monde, la meilleure peut-être, à part Ueno la Japonaise » indique-t-il avec conviction.
Alors qu’a-t-il manqué ? C’était dans la tête ? Eva reprend : « Si ce n’est pas technique … ».
« De toute façon, il n’y a pas d’objectifs entre nous », continue Jean-Louis Petitot. « On essaie juste de toujours gagner le match suivant, qui que ce soit en face ».

Un premier combat face à Ysaora Thibus, la numéro 1 française ?
Justement toute l’élite du fleuret français sera là, en face, dimanche à Nantes à l’occasion des « France N1 seniors ». « Je ne sais pas si je serai tête de série N°8 ou 9. Mais a priori, si c’est le cas, je pourrais tomber contre la n° 1 en quart de finale ». Et la n°1, c’est Ysaora Thibus, dont le palmarès international est élogieux. « Je n’ai jamais eu l’occasion de l’affronter … ».
Et dans sa logique d’approche des compétitions, il est hors de question de se faire une montagne de ce possible match : « Surtout qu’il y aura les autres duels avant ! ».

Ces « France » peuvent-ils constituer une ultime chance de rejoindre cette saison l’équipe de France seniors ? « Non, tout est calé, c’est Solène Butruille qui a été choisie pour aller disputer l’Euro et les Mondiaux avec Thibus, Blaze et Ranvier », lâche un peu (beaucoup ?) amère Eva. « Je pense que je pouvais prétendre à cette place, mais bon … ».
Eva Lacheray a décidé de ne pas se poser de questions.


Résultat Escrime - Championnat de France seniors :
Eva Lacheray manque le quart … après tirage au sort.
Décidément, Eva Lacheray, la jeune fleurettiste montbéliardaise, aura connu quelques déconvenues cette saison, au milieu de quelques jolis coups d’éclats.
Ce dimanche, elle espérait finir sa saison sur une bonne note dans le cadre du championnat de France seniors, deux semaines après son titre juniors.

Un dénouement inattendu en 8e de finale pour Lacheray.
Hélas, trois fois hélas, dans ce concert très relevé où toutes les internationales tricolores étaient présentes, un dénouement inattendu s’est produit en 8e de finale.
Après avoir éliminé Alessandra Volonteri en T32 pour son entrée en lice, elle a affronté la Niçoise Constance Catarzi en T16. Là, après avoir été menée 10-6 suite à un passage à vide, elle se ressaisissait pour revenir à 11-11 avant la fin des 3 minutes de combat.
La minute supplémentaire accordée en cas d’égalité, ne changeait rien. Comme aucune touche n’était marquée, il fallait avoir record au tirage au sort. La Niçoise était l’heureuse élue. Et affrontait Ysaora Thibus, la N° 1 Française en quarts. Eva Lacheray ne l’a jamais affrontée. Ce ne sera encore pas pour cette saison ....

Thibus passait ensuite tous les écueils pour l’emporter en finale contre Pauline Ranvier.
La saison s’achève par une déception pour Eva Lacheray.


 
 
  
se_module_calendrier_222 - style=background_poster - background=
<<   201807<20196 juillet 2019 >20198   >>202007
lun mar mer jeu ven sam dim
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
222201907